[Aller au menu]

  • Imprimer

Comment analyser sa carte contrôle?

Lorsque vous construisez une carte de contrôle, il est important de faire une analyse de celle-ci : 

  • en temps réel, pour valider une série d'analyses;
  • à postériori, pour étudier d'éventuelles tendances ou problèmes.

Attention, cette interprétation n’est valable que pour des points de contrôle consécutifs obtenus dans des conditions de reproductibilité.

(1) L'oscillation aléatoire autour de la cîble

La courbe de vos résultats oscille de façon aléatoire de chaque coté de la valeur cible entre les limites de contrôle. Cela signifie que votre procédé analytique est sous contrôle.

Cela signifie aussi que vos résultats sont "fidèles".

Si vous utilisez un TITRIVIN, ils seront "justes" si la cible de votre carte de contrôle est compris dans l'intervalle de confiance de la valeur de référence.

Votre procédé était sous contrôle mais maintenant vous observez...

(2) Une tendance supérieure ou inférieure :

C'est-à-dire que vous observez que plusieurs points consécutifs sont supérieurs ou inférieurs à la moyenne.

Lorsque vous utilisez un TITRIVIN, cela signifie qu'il y a un problème de justesse de votre méthode d'analyses.

(3) Une tendance croissante ou décroissante :

Vous observez que plusieurs points consécutifs sont en augmentation ou en diminution régulière.

Si vous utilisez un TITRIVIN, cela signifie qu'il y a dégradation de la justesse et/ou de la fidélité de votre méthode d'analyses.

(4) Un point se situe entre les limites de surveillance et les limites de contrôle

Attention, il faudra être vigilant lors du prochain point de contrôle.

(5) Le dernier point a franchi une limite de contrôle

Vous devez confirmer ce résultat et si nécessaire mettre en œuvre une action corrective adéquate. Cela signifie qu'il y a un problème.

Les règles de prévention habituelles

Si vous observez un de ces quatre cas, cela peut révéler une dérive de votre méthode d'analyses. Vous devez impérativement vous interroger et prendre, si nécessaire, les actions correctives adaptées.

  • Si 9 points* consécutifs sont situés d’un même côté de la moyenne (tendance supérieure ou inférieure),
  • Si 6 points* consécutifs montent ou descendent (tendance croissante ou décroissante),
  • Si 2 points* sur 3 sont situés entre la limite de contrôle et la limite de surveillance,
  • Si un résultat individuel est à l’extérieur des limites de contrôle.

* Ces points peuvent être des moyennes de répétabilité issus de changements de conditions (jour différent, opérateur différent…).