[Aller au menu]

  • Imprimer

Etude TITRIVIN/IRTF

Problématique et objectif de l’étude

Compte tenu du développement important des appareils IRTF, nous avons souhaité étudier la possibilité de réaliser le calage de ces appareils à l’aide de nos TITRIVIN.

Nous avons donc mis en place une étude dont le principal objectif était de vérifier la faisabilité d’utiliser les TITRIVIN comme standards de calage des appareils IRTF de la marque FOSS.

Les Oenocentres du groupe Chambre d'Agriculture de la Gironde possédant des appareils de type FT120 (ancienne génération -amené à disparaître) et WineScan Auto, nous avons pu mener une étude sur 5 appareils différents pour chaque modèle.

Les essais ont également été réalisés sur un appareil type OenoFoss. Comme les résultats ne concernent qu'un seul appareil, ils ne seront pas présentés dans la suite de cette page.

Principe de l’étude

Pour cela, nous avons vérifié les performances d’un calage réalisé avec les TITRIVIN en étudiant les résultats obtenus par les appareils IRTF sur une population de vins sélectionnés pour être représentatifs de la région Bordelaise dont la valeur des principaux paramètres a été établie par une comparaison inter-laboratoires entre 4 laboratoires accrédités COFRAC.

Mise en place de l'étude

Sélection des 30 vins représentatifs de la région Bordelaise

Le nombre de vins a été fixé à 30, répartis sur 3 couleurs (blanc, rouge et rosé), et sur les trois derniers millésimes (2012, 2011 et 2010).  

Le choix de ces vins devait pouvoir permettre de couvrir dans la mesure du possible, pour chaque paramètre sélectionné, le champ d'application des appareils IRTF et la gamme couverte par les TITRIVIN, soit :

- Titre Alcoométrique Volumique : 10 à 15 %vol.
- Glucose+Fructose : 0,8 à 10 g/L.
- Acidité totale : 2 à 5 g/L H2SO4.
- Acidité volatile : 0,2 à 1 g/L H2SO4.
- Acide malique : 0,2 à 4 g/L

Définition des valeurs de référence des 30 vins sélectionnés

Pour définir des valeurs de référence de grande fiabilité pour ces 30 vins, nous avons organisé une comparaison inter-laboratoires entre les 7 Oenocentres du groupe Chambre d’Agriculture de la Gironde. Pour chacun des paramètres, les Oenocentres ont réalisé les analyses en double par les méthodes de référence ou de routine accréditées COFRAC.

Analyses des 30 vins et des TITRIVIN par les appareils IRTF

Tous les TITRIVIN et les 30 vins ont été analysés en double par les 5 appareils IRTF type WineScan Auto de nos Oenocentres. Un vin témoin était également analysé à intervalle régulier pour vérifier la stabilité de l'appareil lors de la session d’analyse. Comme nous disposions d’échantillons ayant été utilisés lors de Comparaisons inter-laboratoires organisées par les Œnologues de France, ils ont également été analysés.

Traitement des résultats

Pour chaque appareil, nous avons établi une régression linéaire entre les résultats IRTF bruts et les valeurs de référence des TITRIVIN. Ainsi, nous avons pu définir la pente et le biais correspondant à un calage réalisé grâce aux TITRIVIN.

Pour faciliter la compréhension, nous avons choisi de présenter les résultats obtenus sous la forme d’écart résiduel. Ainsi sur les graphes de résultats que nous vous proposons, chaque point correspond à l’écart résiduel entre la valeur obtenue avec le calage TITRIVIN et la valeur de référence définie lors de la comparaison inter-laboratoires.

A partir de l’ensemble de ces écarts résiduels, nous avons pu calculer l’incertitude obtenue sur la mesure des différents paramètres étudiés lorsque le calage des appareils  est réalisé aux moyens des TITRIVIN.

Pour avoir une appréciation de la performance obtenue, nous avons comparé cette incertitude à l’incertitude élargie (avec k=2) de reproductibilité interlaboratoires publiée par les Œnologues de France d’après l’étude des résultats de leur chaîne d’analyses.

Résultats obtenus sur les WineScan Auto

Pour le TAV

Les appareils FT120 n'étant plus renouvelés, nous avons choisi de vous présenter les résultats obtenus uniquement sur le modèle WineScan Auto.

Sur le graphe suivant sont représentés les résultats obtenus par les 5 appareils IRTF WineScan Auto testés au cours de l'étude.

L’incertitude élargie (avec k=2) obtenue avec le calage réalisé aux moyens des TITRIVIN est de 0,11% vol.

A titre de comparaison, l’incertitude élargie (avec k=2) de reproductibilité interlaboratoires publiée par UOEF pour la détermination du TAV par toutes les méthodes sauf IRTF est de 0,14 % vol.

Le calage a été réalisé avec les lots de TITRIVIN actuellement commercialisés :

  • AA2 lot A 04111216 2
  • AA3 lot A 04111216 3
  • AA4 lot A 04101215 4
  • AA5 lot A 03121217 5
  • BTA lot B 04101215 A
  • BTB lot B 03121217 T

Pour l'Acidité Totale

Pour ce paramètre, l’incertitude élargie (avec k=2) obtenue est de 0,109 g/L H2SO4.

A titre de comparaison, l’incertitude élargie (avec k=2) de reproductibilité interlaboratoires publiée par UOEF pour la détermination de l'Acidité Totale par toutes les méthodes sauf IRTF est de 5,4%.

Le calage a été réalisé avec les lots de TITRIVIN actuellement commercialisés :

  • AA1 lot A 03121217 1
  • AA2 lot A 04111216 2
  • AA5 lot A 03121217 5
  • BTA lot B 04101215 A
  • BTB lot B 03121217 T

Pour les autres paramètres

Les paramètres Glucose+Fructose, Acide Malique et pH ont également été évalués de la même façon. Mais dans ces 3 cas, les performances obtenues ne permettent pas d'obtenir une incertitude meilleure que l'incertitude de reproductibilité interlaboratoires.

Cette étude a été menée en collaboration avec les Oenocentres de Soussac, St Savin, Pauillac, Cadillac, Grézillac et Coutras, et de Madame Evelyne Chanson (EC consulting). Les essais concernant l’OenoFoss ont été réalisé sur l’appareil de la société Wine and Tools.

Le traitement des données a été réalisé par Vianney Bellegrade dans le cadre de son stage en vue de l'obtention de la licence professionnelle "Métiers de la Vigne et du Vin - option Oenocontrôleur".